Adel ibn Habib, enseignant diplômé et autorisé à enseigner les règles de récitation du Quran (Tajwid).
Autres articles
بسم الله الرحمن الرحيم
Au nom d'Allah le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux
Le contenu du Qour’ân et son effet sur nos cœurs
A ce sujet, nous citerons la parole du grand savant, cheykh Abdoul’ Aziz âlou Cheykh (qu’Allah le préserve), tirée de son livre intitulé :

« Le livre d’Allah (Gloire et Pureté à Lui) et son rang distingué » :


« Le Noble Livre d'Allah sauve les êtres contre les tentations. Il constitue une bonne compagnie pour le mouslim, dans les moments de solitude. Comme il représente la lumière qui illumine son cœur, et le printemps qui l'anime, et le remède contre tout malheur.

Il est le Livre d'Allah, qui nous informe sur l'histoire de ceux qui nous ont précédés, et nous informe de ce qui aura lieu dans l'avenir, comme il nous donne l'avis divin quant à nos conflits et divergences.

Ce Livre est une parole décisive, et point une plaisanterie frivole. Tout Tyran qui y renonce, sera vaincu par Allah. Quiconque recherche à être guidé par d'autres moyens, dans toute autre source, Allah l'égarera. Il constitue le câble solide d'Allah, la révélation précise, le droit chemin.

C'est le Livre, par lequel les désirs ne dévient pas, et dont les mots ne sont pas difficiles. Les savants n'en ont jamais assez, comme on ne s'ennuie jamais en le récitant. Ses merveilles sont infinies, comme ses conseils sont valables pour tous les temps. C'est de ce Coran que les djinns, une fois qu'ils l'ont écouté, ont dit : « Nous avons certes entendu une Lecture (le Coran) merveilleuse »

Quiconque y puise les évidences, a dit vrai, et quiconque y a recours pour juger, établira la justice. Quiconque applique ses préceptes sera rétribué. Quiconque invite les gens à le lire appelle ces derniers au droit chemin. Il est la plus grande Evidence… »
Sources :
 
- Kitabou Allah wa makanatouhou el ‘adhimah (cheykh Abdoul ‘Aziz Al Cheykh)
©2019 Tajwid Institut - Tous droits réservés. Toute reproduction partielle ou totale est strictement interdite